L'Union du Cantal 05 février 2020 à 16h00 | Par J-M. Authié

Vers un nouveau partenariat de quatre ans entre Fédération française d'athlétisme et le Cantal ?

L’équipe de France de trail et de course de montagne était en stage au Lioran, fin janvier. Un bon bol d’air cantalien afin de préparer les échéances à venir.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Philippe Propage, Bruno Faure, André Giraud, Philippe Fabre, Philippe Barrière, Olivier Gui et Carole Montillet.
Philippe Propage, Bruno Faure, André Giraud, Philippe Fabre, Philippe Barrière, Olivier Gui et Carole Montillet. - © UC

Les équipes de France de trail et de course en montagne étaient au Lioran en fin de semaine dernière. L’occasion pour André Giraud, président de la Fédération française d’athlétisme, et Bruno Faure, président du Conseil départemental, de rappeler les liens unissant la FFA et le Cantal.

Depuis quelques années, les équipes de France de trail et de course en montagne ont pris place dans le Cantal, “superbe terrain de jeu”, pour l’ensemble des sportifs et des accompagnants. Le Cantal, terre de trail, fier de voir le gratin mondial de ces disciplines - la France est en effet leader mondial dans ce domaine - multiplier les séjours au pays des volcans.

Le Cantal “fier” des performances des trailers

S’adressant aux sportifs, Bruno Faure exprimait sa fierté “car si on est fiers de vous, c’est parce qu’on s’identifie un peu aux résultats que vous faites”.  Au-delà du bon air, de l’accueil, de la convivialité, Bruno Faure insistait sur “l’histoire que l’on écrit ensemble, dans le partenariat que nous avions signé dans ce sens : le Cantal comme terre d’entraînement et le contact que vous nouez avec les Cantaliens”.

L’autre fierté, c’est bien sûr de voir La Pastourelle choisie pour les prochains championnats de France de trail en mai(1). “Et il ne m’échappe pas que ce rendez-vous correspond à notre dernière année de partenariat. Je crois qu’il faut que l’on se voie pour essayer d’imaginer comment renouveler celui-ci et pour le conclure à La Pastourelle ?”

Une balle au bond bien évidemment saisie par André Giraud qui remerciait dans un premier temps les athlètes et l’encadrement. “Quand on est président de fédération, on a plaisir à venir à la rencontre des trailers qui ont réalisé une saison formidable. Oui on est leader mondial de trail, devant 50 pays représentés lors des derniers championnats en Patagonie.”

Derrière, les remerciements allaient au Département “qui nous fait confiance et nous permet financièrement d’organiser ce genre d’activité. Le trail n’est pas encore reconnu comme discipline olympique, donc pas financé”, mais pourrait faire une apparition aux JO de Paris 2024 comme sport en démonstration. Mais le plus important allait arriver.

“Je me suis rendu disponible pour être aux France de trail à La Pastourelle. C’est une discipline en pleine expansion et nous allons tout faire pour la consolider. Je pense que le projet que nous allons conduire, et que j’espère signer chez vous, sera un projet sur l’Olympiade 2020-2024.”

 

(1) Avec plus de 1 200 inscrits aux championnats de France 2020, La Pastourelle fait d’ores et déjà deux fois plus que n’importe quel autre organisateur depuis que les France existent.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui