L'Union du Cantal 16 juin 2021 a 09h00 | Par M. Varnieu

Un magicien quatre étoiles

Champion de France de judo, gentil organisateur en Club Med, gestionnaire du camping de la Pommeraie à Vic-sur-Cère, magicien de renom : Jean-Louis Galidie a plus d'un tour dans son sac.

Abonnez-vous Reagir Imprimer

La famille Galidie a croqué dans la pomme à la fin des années 80. Dans la pommeraie plutôt, que le couple a acquis sur les hauteurs de Vic-sur-Cère, aux Daïsses. Un terrain de quatre hectares qu'ils transforment, d'un coup de baguette magique - agrémenté de beaucoup d'énergie et de travail -, en camping quatre étoiles, "avec la volonté de proposer tout de suite de la qualité", précise leur fils cadet Jean-Louis, 58 ans. Pendant que le père jongle avec sa cinquantaine de salariés dans son entreprise de maçonnerie, la mère prend les rênes de l'établissement, qui offre une cinquantaine d'emplacements. Inspirés par la réussite parentale, Jean-Louis et son frère François se lançent à leur tour dans l'aventure du camping, sans filet.

De retour au bercail

"Nous sommes partis à Port Barcarès. À l'époque, la Côte d'Azur était inabordable et la région des Pyréenées orientales encore vierge en tourisme de qualité." En rachetant le Pré catalan, les deux frères le transforment en un établissement de 250 emplacements quatre étoiles qui a brillé pendant près de 30 ans sur la côte méditerranéenne. "Ça a pris tout de suite, se rappelle l'ancien gérant. Le camping était en vogue et nous proposions plein de services et d'animations, ce qui ne se faisait pas à l'époque. Les espaces pour enfants étaient sommaires, la propreté aléatoire,... dans la plupart des établissements."
Pas chez Jean-Louis et François, qui comprennent très vite ce qu'attendent les clients, en s'inspirant de ce qui se fait ailleurs. "L'hiver, je me formais à l'animation, à la musique, au Club Med. L'idée de monter des Club Med, c'était de resociabiliser les gens après la Seconde Guerre mondiale, en créant des animations dans des villages vacances. C'était déjà le tourisme du futur, avec des danses de village par exemple." Le gentil organisateur pioche dans son expérience méditérranéenne pour attirer toujours plus de vacanciers à Port Barcarès. Il dévoile même quelques-uns de ses tuyaux à de futurs animateurs de camping de la région Langudoc Roussillon à l'occasion de formations qu'il anime avec l'Infa et le Greta.
Après avoir "fait le tour" de son aventure barcarésienne, l'ancien champion de France de judo 1981, en catégorie - 71 kilos, revient sur les terres de ses parents, qui souhaitent se séparer de La Pommeraie, laquelle abrite désormais une centaine d'emplacements. En devenant le Monsieur Loyal des Daïsses, il offre au camping une cure de jouvence. Pas question toutefois de faire disparaître l'ADN de l'établissement, réputé pour sa convivialité et sa proximité, et où les clients, au fil des saisons, sont devenus des amis.

Une "baguette magique" pas comme les autres : Jean-Louis Galidie a l'art de transformer un simple pain en une cachette pour un foulard ou de délivrer son assistante, Marie. Tout l'été, le camping de La Pommeraie proposera des spectacles de magie.
Une "baguette magique" pas comme les autres : Jean-Louis Galidie a l'art de transformer un simple pain en une cachette pour un foulard ou de délivrer son assistante, Marie. Tout l'été, le camping de La Pommeraie proposera des spectacles de magie. - © M. V.

Magie magie, et Jean-Louis a du génie

Des clients à qui l'on offre la possibilité unique de passer une nuit dans un chalet avec Copperfield, Majax ou Houdini. Les hébergements en dur portent en effet le nom de magiciens célèbres depuis que Jean-Louis a décidé de donner une orientation "magique" à son établissement. L'occasion de mettre son talent au service des vacanciers : "J'ai rencontré un magicien marocain, Baby Dahan, qui a bien voulu me transmettre et faire de moi son fils spirituel, dévoile le Cantalien. Il m'a amené au Maroc, où j'ai travaillé pour le roi et une grande compagnie marocaine, l'Office chérifien du phosphate (OCP)." Huit fois, il participe au festival de Marrakech et remporte même le prix de meilleur spectacle de l'année en 2004. Mais attention, l'adage dit vrai : les secrets d'un tour ne se dévoilent pas... "On se forme en rencontrant d'autres magiciens, qui sentent que ce qu'ils vont t'apprendre sera mis en valeur et pas dévoilé ! Toute transmission n'est qu'une mise en valeur d'un tour et des connaissances."
Et tout ce qui se transmet... se paye. Pierre Edernac le prend à son tour sous son aile. À 80 ans, le prestidigitateur français "ne voulait pas perdre son temps avec n'importe qui me disait-il. Il avait ressenti qu'avec moi, ce n'était pas vain. Il était d'une exigence colossale. Ça a été un bonheur pour moi de recevoir des conseils et des enseignements de cet homme qui était pour moi unique et qui m'a permis d'accéder au piètre niveau que j'ai aujourd'hui !"
Grâce à son concours, Jean-Louis Galidie se fait "connaître dans le monde de la magie et au sein des magiciens. C'est un cercle très fermé, où l'on se jalouse beaucoup, où chacun s'approprie des connaissances ancestrales et l'origine de certains tours, alors que la magie existe depuis l'Égypte antique..."
La qualité de ses spectacles est reconnue dans le monde entier : il tourne dans les Caraïbes, le Brésil, beaucoup en Asie,... Il n'en oublie pas le Cantal, où il monte des festivals de magie à Vic-sur-Cère (cinq éditions), à Montsalvy (deux) et se donne en spectacle dans les maisons de retraite, les anniversaires, les centres culturels,... grâce à une palette de styles qui subjuguent du plus petit au plus grand : hypnose, paranormal, grandes illusions, illusions familiales, mentalisme...
Son camping lui sert de "laboratoire" pour "travailler en permanence sur de nouveaux spectacles, de nouveaux univers, de nouvelles techniques, avec un jury impartial ! Quand les gens viennent ici, ils ne savent pas ce qui les attend, c'est toujours une surprise !" Ses amis artistes, mondialement connus, viennent aussi ici à Vic pour s'entraîner sur de nouveaux tours : "C'est parfait au camping, le public est renouvelé toutes les semaines !" Des scènes ouvertes sont même proposées le vendredi soir, à l'occasion de "Talent show", qui permet aux vacanciers de s'exprimer. Cet été, c'est tout le territoire du Carladès qui va pouvoir en profiter : dans le cadre de la saison estivale, des ateliers de magie seront proposés aux familles - à la grange culturelle de Vic - deux fois par semaine. Les communes alentours accueilleront également Gali and co en juillet et août, le lundi soir. Un programme que Jean-Louis imagine pérenniser hors saison touristique et pourquoi pas, "donner une identité cuturelle autour de la magie au canton".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,