L'Union du Cantal 18 mars 2020 à 09h00 | Par Agra Presse

Les vétérinaires appelés à se concentrer sur les actes urgents (Conseil de l'ordre)

Dans un message vidéo diffusé le 17 mars, Jacques Guérin, président du Conseil national de l'Ordre des vétérinaires, appelle les praticiens à «réduire drastiquement [leurs] déplacements et [leur] activité professionnelle» pour cause de coronavirus. Avant de prendre en charge la demande d'un client, les professionnels doivent désormais «apprécier si la demande peut être différée», préconise l'Ordre des vétérinaires. Dans un communiqué du 15 mars, le Conseil national a distingué les actes pouvant être différés et ceux ne pouvant pas attendre, car en lien avec un risque sanitaire, un impact économique élevé ou le bien-être animal. Dans le détail, les actes prioritaires en élevages sont les «interventions chirurgicales et médicales d'urgence (obstétrique, déplacement de caillette, etc.)», les «soins aux animaux malades», les prophylaxies «uniquement pour les animaux qui vont être mis au pré pendant la période» ainsi que les visites d'achat «au regard de la notion de vice rédhibitoire». Les vaccinations sont aussi considérées comme prioritaires, mais uniquement «dans les zones où une maladie sévit de façon endémique» ou pour les protocoles en cours liés à des maladies réglementées (FCO par exemple).

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © U15

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,