L'Union du Cantal 20 mars 2020 à 14h00 | Par PO

La Région Auvergne-Rhône-Alpes met à disposition des robots de téléprésence dans les Ehpad

La Région Auvergne-Rhône-Alpes, en lien avec le département du Rhône, déploie ses robots de téléprésence lycéenne dans les EHPAD afin de maintenir du lien social.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Photo archives
Photo archives - © E. Vignal

Depuis 2018, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a déployé dans les lycées, en lien avec les autorités académiques, une soixantaine de robots de téléprésence afin de permettre aux élèves empêchés, en raison d’un handicap, d’une blessure, d’une convalescence, de suivre les cours depuis chez eux et de garder un lien social avec leurs camarades et enseignants. Le robot, mobile, est équipé d’un écran, d’un haut-parleur, d’un micro. Cinq premiers robots (sur une soixantaine annoncés) ont été livrés jeudi en concertation avec le président du Département du Rhône, qui est l’autorité de contrôle sur ces établissements. Sont concernées les communes de Pollionnay, Anse, Villefranche-sur-Saône et Beaujeu. Ils permettent aux résidents de pouvoir échanger avec leurs proches, les droits de visites étant suspendus en cette période. Potentiellement, les 60 robots de téléprésence peuvent venir en aide à 4000 familles dans cette période. Des étudiants du secteur médico-social seront mobilisés pour veiller à leur bon fonctionnement auprès des personnes âgées.La Région les déploiera en priorité dans les EHPAD volontaires et insuffisamment dotés en équipements de connexion à distance. Au-delà du département du Rhône, ce déploiement s’étendra à d’autres collectivités dans les meilleurs délais. Photo d'archives.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,