L'Oise Agricole 25 novembre 2021 a 09h00 | Par Dorian Alinaghi

«L'appréciation d'un contrôleur n'est pas la même qu'un agriculteur»

Mercredi 24 novembre, la préfète de l'Oise, Corinne Orzechowski, s'est déplacée sur le terrain à la demande de la FDSEA 60 pour écouter le désarroi des agriculteurs contrôlés par l'ASP (Agence de services et de paiement) sur les SIE.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
L'ASP affirme que le département de l'Oise a la date la plus précoce de semis des SIE dans les Hauts-de-France.
L'ASP affirme que le département de l'Oise a la date la plus précoce de semis des SIE dans les Hauts-de-France. - © D.A.

Le froid glacial n'a pas arrêté la préfète de l'Oise qui s'est aventurée en plaine sur l'exploitation de Vincent Grégoire à Campremy, dans l'Oise. Cette rencontre terrain, provoquée par la FDSEA 60, a permis au syndicat ainsi qu'à une dizaine d'agriculteurs de présenter leur cas concernant la remise en cause de l'implantation des Cipan-SIE par l'ASP et d'exprimer leur ras-le-bol auprès de Corinne Orzechowski. «Par rapport à l'année dernière où nous avons vécu une   [...]

 

� Lire la suite sur le site L'Oise Agricole