L'Union du Cantal 24 février 2021 a 10h00 | Par R. Saint-André

Interlab: l’usine high-tech du fond d’un bois, à l’arrogante santé économique

Une progression à deux chiffres tous les ans, y compris en 2020 réputée l’année la plus difficile depuis des décennies, fait d’Interlab-Interscience une entreprise cantalienne à part.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Fleuron de l’industrie cantalienne, Interlab fabrique et commercialise des produits pour les analyses microbiologiques.
Fleuron de l’industrie cantalienne, Interlab fabrique et commercialise des produits pour les analyses microbiologiques. - © RSA

Comment comprendre cette exception ? Selon la Banque de France, les entreprises qui travaillent à l’export sont les plus sévèrement touchées par la crise économique qui résulte de la pandémie, avec souvent un chiffre d’affaires en chute libre, d’au moins 13 % en 2020 (voir notre édition du mercredi 10 février). En dépit de cette donnée factuelle, Interlab, au fin de fond de la Châtaigneraie cantalienne, affiche une progression insolente de 14 % alors qu’elle exporte sa production aux quatre coins de la planète, dans 130 pays. Elle a d’ailleurs créé des filiales de distribution aux USA, en Allemagne, en Chine, à Singapour et récemment au Japon pour être plus près de marchés stratégiques.

French touch
Les éléments de réponse se glissent dans la nature même des produits conçus et fabriqués à Puycapel, à Mourjou précisément : des appareils scientifiques et consommables de laboratoires, destinés aux contrôles qualité microbiologiques d’industries agroalimentaires, cosmétiques, pharmaceutiques, médicales, et au secteur de la recherche et du développement. Des domaines qui, pour la plupart, n’ont pas eu à baisser la garde depuis le début de la pandémie et dont certains avaient d’urgents besoins de se développer. Ajoutons à cela un marché de niche, avec une gamme de produits qui n’a que peu de concurrents à travers le monde(1) et bénéficie, selon les dirigeants Jules et Emmanuel Jalenques, d’une réputation "french touch", synonyme d’innovation, de haute qualité de fabrication et de service clients irréprochable. Une recette qui réussit, avec un résultat sur le point d’être décuplé en 20 ans... Son succès, Interlab le doit aussi à l’innovation. C’est ici qu’ont été inventées de nouvelles machines et déposés pas moins de 30 brevets technologiques.

Développement continu
Parmi les réalisations les plus marquantes, les frères Jalenques citent spontanément le "ScanStation", capable de compter des colonies bactériennes en temps réel. Évidemment, Interlab nourrit encore bien des projets de développement (voir ci-dessous). Pour cela, l’unique entreprise cantalienne parmi les 24 lauréats régionaux des Territoires d’industrie du plan France relance sera accompagnée de fonds exceptionnels.   

(1) Trop petit marché pour intéresser l’industrie chinoise, la plus redoutée.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,