Agri53 19 septembre 2019 à 10h00 | Par Thierry Guillemot et Dorothée Briand

Charencey : les soutiens à l’éleveur après l’incendie criminel

À Normandel dans le Perche (61), les trois bâtiments de l’éleveur de volailles Emmanuel Prévost ont été ravagés par un incendie criminel dans la nuit du 16 au 17 septembre. Dès le lendemain, les témoignages de solidarité se sont multipliés. Chacun s’inquiète pour l’avenir.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Un des trois bâtiments au lendemain de l’incendie. Il ne reste rien des trois bâtiments de production de volailles d’Emmanuel Prévost.
Un des trois bâtiments au lendemain de l’incendie. Il ne reste rien des trois bâtiments de production de volailles d’Emmanuel Prévost. - © AN

Il ne reste rien des trois bâtiments incendiés dans la nuit du 16 au 17 septembre. Averti par les aboiements de son chien, Emmanuel Prévost prévient les pompiers à 2 h 40. Un incendie ravage ses poulaillers. Une trentaine de pompiers s’active pour éteindre le feu, mais ne peut sauver ni les deux bâtiments de 500 m2 ni celui de 1 200 m2 dont la paille neuve et les tunnels en bâche nourrissent les flammes. Leur priorité est de sécuriser les lieux, des bombonnes de gaz étant présentes sur le   [...]

 

» Lire la suite sur le site Agri53

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui