L'Union Agricole 06 juillet 2020 à 08h00 | Par Frédéric Durand

Aux Andelys, le bourdonnement de la guêpe perturbe le vol du papillon.

Depuis 2019, le moulin d'Auguste s'est allié à des mini guêpes pour éradiquer la mite de la farine.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les pièges sont disposés dans tous les locaux du moulin.
Les pièges sont disposés dans tous les locaux du moulin. - © F.D.

Chaque activité à son ou ses nuisibles. Pour une minoterie, ce sont par excellence les vers de la mite alimentaire et le tribolium. Au moulin d'Auguste aux Andelys, il y a vingt ans, pour les locaux et les silos, les insecticides chimiques étaient les rois. En 2011, Sébastien Dutacq le propriétaire a choisi de produire des farines bio et a basculé vers un traitement à base de pyrèthre en fumigène et nébulisation. « Mais, ma volonté a été d'aller plus loin. C'est-à-dire vers le SIS (sans   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Union Agricole

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui