L'Auvergne Agricole 01 juillet 2020 à 11h00 | Par Propos recueillis par M.Comte

« Après le plateau de fromages, l’Auvergne devient une belle basse-cour ! »

« Notre force est la complémentarité de nos acteurs et de nos outils » Marc Saulnier, président du Syvofa (SYndicat de défense des Volailles Fermières d’Auvergne) fait un bilan de la filière post-Covid.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La volaille d’Auvergne est élevée
en plein air, nourrie 100% avec des céréales françaises et sans aucun antibiotique.
La volaille d’Auvergne est élevée en plein air, nourrie 100% avec des céréales françaises et sans aucun antibiotique. - © Adobe stock

La filière des volailles fermières d’Auvergne Label Rouge a réussi au fil des années à imposer son style dans un paysage intensif. Elevées en plein air, nourries 100% avec des céréales françaises et sans aucun antibiotique ou molécules pharmaceutiques de synthèse, les gallinacées auvergnates s’érigent en Rolls-Royce de la production. Marc Saulnier, président du Syvofa évoque cette orientation draconienne qui fait aujourd’hui la force des volailles fermières d’Auvergne Label   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Auvergne Agricole

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui